En tant qu’art martial traditionnel japonais, l’Aïkido contient de nombreux aspects culturels japonais. Une relation très importante est la relation « Sempai / Kohai » ou « Senior / Junior ». Au fond, il faut respecter les anciens pratiquants (grades supérieurs). Au Japon, la longévité (durée de la formation) est plus importante que le talent, donc peu importe ce que vous pensez de vos aînés, même si vous pensez … « Je pourrais facilement l’avoir! » Cette relation est une arme à deux tranchants, puisque l’ancien a également la responsabilité de guider et d’aider le junior.

L’acceptation de votre place dans l’ordre hiérarchique de l’Aïkido est une étape importante pour dépasser votre ego. L’ego est un obstacle majeur à l’apprentissage d’un art martial et son incapacité à le maîtriser conduit généralement à l’échec et à l’abandon. Nous avons tous une lutte avec notre ego de temps en temps, mais essayons d’être conscients de cela et d’essayer d’être auto-correctif et n’attendez pas d’être demandé quand des excuses sont dues.

Donner, recevoir et dire merci

Il n’y a pas de compétition en Aïkido, l’entraînement consiste à donner, à recevoir et à s’aider mutuellement à grandir. Fournissez des commentaires honnêtes et n’utilisez pas la force pour empêcher votre partenaire de compléter sa technique.

Les aspects les plus importants sont de ne pas blesser et d’exprimer plus tard votre gratitude envers votre maître.

L’assiduité et la persévérance

L’assiduité et la persévérance sont la clé ultime pour la progression dans l’aïkido; En pratiquant l’Aïkido, chacun a son propre rythme, mais la continuité facilitera la progression.

La patience :

Il faut être patient avec soi afin de donner du temps à son corps pour s’adapter et évoluer à son rythme.

Enthousiasme !!!!

Il n’y a rien de mieux que de voir l’enthousiasme dans le dojo. Nous devons donner 110% dans notre formation. On dit que nous devons nous entraîner comme si c’était notre dernier moment sur terre ou comme si notre vie en dépendait. Il n’y a pas de place pour une attitude tiède !

Ne négligez jamais le nettoyage du dojo !

Le dojo est un espace sacré et doit être respecté en tant que tel. Une partie de ce respect est de le garder propre.

De plus, l’acte de nettoyage est considéré comme une tâche humble qui nous humilie lorsque nous l’exécutons, nous aide à maîtriser notre ego, créant ainsi la bonne attitude pour l’entraînement. Le nettoyage de votre environnement fait partie de l’entraînement pour perfectionner votre esprit, alors ne le sous-estimez pas et effectuez le travail avec autant d’enthousiasme que la pratique de votre Aikido.

Aïkido un jour.. AÏkido toujours !

L’Aïkido n’est pas comme un cours d’aérobic, il ne faut pas juste arriver, pratiquer, puis rentrer à la maison et l’oublier. L’aïkido est un mode de vie et les principes clés doivent être vécus chaque jour: posture, centrage et équilibre, attitude, courtoisie, de la discipline, harmonisation, prise de conscience, etc. Il faut exercer l’Aïkido pour avoir un aperçu de la culture, de l’histoire et de la bonne pratique.

Leave a Comment

Newsletter